ANRO-France
 
Accueil du site > Activités > Vie de l’association > HOMMAGE A NOTRE GRAND AMI CLAUDE LLORET premier TRESORIER DE (...)

HOMMAGE A NOTRE GRAND AMI CLAUDE LLORET premier TRESORIER DE L’ANRO

LE 23 Mai 2016 Notre ami Claude LLORET nous quittait subitement suite à une sournoise maladie, laissant du coup un grand vide pour nous tous

Claude fut le premier trésorier à la création de l’ANRO

Trésorier général de l’A.N.R.O ; Claude LLORET était natif du quartier Saint Antoine à Oran. Son parcours associatif est le fruit du hasard et des rencontres. Récit d’un itinéraire sans erreur d’aiguillage. Blouson de cuir, coiffure en brosse ; toujours tiré a quatre épingles : Le numéro trois de l’A.N.R.O. affichait alors un style soigné et décontracté. « J’ai toujours été exigeant envers moi-même, comme envers les autres », confie Claude LLORET ancien directeur de société. Derrière sa bonne humeur se cache une certaine retenue. Cette discrétion s’efface lorsqu’il « comptabilisait ses adhésions » où lorsqu’il évoquait avec passion son Oranie chérie.

Claude à fait ses études au lycée Ardaillon à Oran .Il vécut pendant de nombreuses années dans la merveilleuse baie du CAP FALCON avec pour voisins la famille d’Etienne DAHO.

Claude fut un grand sportif : Champion d’Oranie de Kayak en 59,60 et 61. Il a participé à toutes les compétitions de canoë kayak patronnées par l’Echo-Soir qui se déroulaient traditionnellement chaque15 Août. Celles-ci ralliaient Saint Roch au Cap Falcon. Il fit parti de plusieurs sélections d’Oranie en cadets et juniors de Hand Ball, sans oublier ses multiples participations aux tournois des plages de volley ball, sur la corniche Oranaise.

Puis ce fut la triste année 62, comme nombreux jeunes, il du précipitamment abandonner sa terre natale et rentrer seul en France. Il épousera plus tard la jolie jeune fille, Rose-Marie qu’il avait connue, là –bas au quartier de la Marine, place des Quinconces .Ils auront deux enfants Patricia et Franck qui leurs donneront cinq beaux petits enfants.

Alors que sa vie professionnelle se termine, Claude plus disponible renoue avec sa communauté à Marseille. Il prend plaisir avec son épouse, à rencontrer ses compatriotes réunis chaque mardi à la permanence du 496 rue Paradis. A la création de l’A.N.R.O. il présente spontanément sa candidature au poste de trésorier. Il prend très à cœur son rôle, assisté de notre doyen Jean - Pierre CARRETERO. Il s’attelle avec beaucoup de rigueur à gérer le poste le plus délicat d’une association. Il a réussi !!!!! Puisque parti, d’une caisse neuve…mais vide, il a pu maintenir à tous vents, un bon cap et aboutir à l’assemblée générale suivante avec des comptes et un bilan positif.

Notre trésorier comblé, savourait les fruits des efforts fournis par tout le comité durant cette premiere année de l’ANRO. Chaque jour, , il comptabilisait le flot des bulletins d’adhésions qui lui était adressés, il les attendait « Un vrai moment de bonheur disait-il ». Voici le portrait d’un homme heureux et d’un trésorier satisfait, qui a fait la fierté du conseil d’administration de l’A.N.R.O.

Claude se sentant fatigué passa la main à un nouveau trésorier ; Francis GHUNTER. Il se faisait un plaisir de venir nous voir des qu’il le pouvait accompagné de Rose-Marie son épouse.

Claude tu es parti trop tôt, tu nous manques à tous.

NE MEURENT QUE CEUX DONT ON NE PARLE PLUS .

Ce ne sera pas le cas pour toi, Il y a tellement d’anecdotes te concernant à raconter. De la haut veille sur ta petite famille et sur toute notre communauté. Tu vois. On te donne encore du travail.....

Faire un commentaire sur cet article

Contact | Plan du site | Espace privé | Webmastering - Mediagestion©