ANRO-France
 
Accueil du site > Activités > Manifestations > VENDREDI 6 FEV 2015 A 11 H DEJEUNER- DEBAT : PIEDS NOIRS LES BERNES DE (...)

VENDREDI 6 FEV 2015 A 11 H DEJEUNER- DEBAT : PIEDS NOIRS LES BERNES DE L’HISTOIRE

L’ENSEMBLE DES ASSOSSATIONS DE LA CITE DES RAPATRIES

ANRO-ABEO-ACFA-ANEA-ASSE.

ORGANISENT UN DEJEUNER- DEBAT

A partir de11h

Au Gardénia

10 Bd GANAY MARSEILLE 13009

AVEC ALAIN VINCENOT AUTEUR

PIEDS-NOIRS

LES BERNÉS DE L’HISTOIRE

1er novembre 1954, il y a 60 ans, La Toussaint rouge du FLN ensanglantait nos départements d’Algérie Il y a soixante ans, une trentaine d’attentats antieuropéens faisaient basculer l’Algérie dans la guerre. Huit ans plus tard, plus d’un million de pieds-noirs, spoliés, traumatisés, chassés d’un pays qu’ils croyaient être le leur, étaient « rapatriés » en catastrophe en métropole, où leur exode était minimisé et leur mémoire piétinée, alors que la plupart n’étaient pas de riches colons « à cravache et cigare » comme disait Albert Camus, mais des ouvriers et des ingénieurs, des enseignants et des médecins, des commerçants…

La première partie de ce livre revient sur la présence française en Algérie, du débarquement de Sidi Ferruch (1830) aux soulèvements de 1945, puis aux accords d’Évian (1962). La seconde est constituée de témoignages recueillis auprès de pieds-noirs de tous milieux : un avocat dont le père était lié à Ferhat Abbas et au général Jouhaud ; l’épouse d’un homme engagé dans la branche armée de l’OAS ; la fille d’un résistant juif proche des milieux anticolonialistes ; une des victimes de l’attentat du Milk bar, à Alger le 30 septembre 1956 ; la fille d’un habitant de Sidi bel Abbes enlevé le 5 juillet 1962 à Oran.

Simples et précis, leurs récits sont irremplaçables. Ils évoquent, dit Boualem Sansal, « ce que fut au jour le jour, avec ses heurts et ses malheurs, ses espoirs et ses désillusions, la vie de ces migrants venus de toute la Méditerranée, ces Français de la Métropole, ces Juifs, ces Arabes, ces Berbères, qui étaient tous si proches et si lointains ».

Trompés, spoliés, sacrifiés : ils racontent ! -J-C Serna -A Roffé -J Turin de La Hogue -YThérèse Rey -N Guiraud -Andrée Tibika-Bachoud -Didier Nehor –N.Ferrandis -Y Sainsot -M-J Liminana — Bernard Coll et Taouès Titraoui -Marie-Thérèse Roca-Rechet Alain Vincenot, journaliste et écrivain, est l’auteur de La France résistante, histoires de héros ordinaires (Syrtes, 2004), Je veux revoir maman : des enfants juifs cachés sous l’Occupation (préface de Simone Veil, Syrtes, 2005), Les Larmes de la rue des Rosiers (préface d’Elie Wiesel, Syrtes, 2010) et Vel’d’Hiv : 16 juillet 1942 (préface de Serge Klarsfeld, L’Archipel, 2012

TARIF : 32 € ENTREE+REPAS

Réservations A.N.R.O

Faire un commentaire sur cet article

Contact | Plan du site | Espace privé | Webmastering - Mediagestion©